Vidéos

INTERVIEW GAZELEC 2013

Interview de Monsieur Daniel FAVA, Directeur Général, eni GAS & POWER FRANCE dans le cadre du congrès Gazelec 2013
  1. la stratégie d'eni en Europe
  2. le positionnement eni sur le marché français
  3. Perspectives d'avenir sur le marché
Interview de Monsieur Marc BOUDIER, Président, AFIEG dans le cadre du congrès Gazelec 2013
  1. Evolution des prix de l’électricité et dysfonctionnements du marché
  2. Sécurité d’approvisionnement et risque de black-out
  3. Solutions envisagées par l’AGIEG
Interview de Monsieur Alain Bourgeois, Vice Président Gas & Head of Procurement, Bergen Energi AS dans le cadre du congrès Gazelec 2013
  1. Quelle nouvelle géopolitique autour du marché du gaz ?
  2. Quel est l’impact de l’explosion du gaz de schiste sur le marché mondial et français ?
  3. Compétitivité et conditions de prix : le marché français est-il pénalisé ?
  4. Zone nord/zone Sud : quelles perspectives d’avenir ? Vers la fusion des PEGs ?
  5. Pratiques des acheteurs
Interview de Monsieur Thierry TROUVE, Directeur Général, GRTgaz dans le cadre du congrès Gazelec 2013
  1. Crise énergétique ou mutation
  2. le E-gaz
  3. Un système gaz plus vert
  4. GRTgaz et la transition énergétique
  5. GRTgaz dans l'Europe
Interview de Monsieur Jacques PERCEBOIS, Professeur, UNIVERSITE DE MONTPELLIER réalisée dans le cadre du congrès GAZELEC 2013
  1. Pourquoi y a-t-il des prix négatifs en électricité ?
  2. L’impact de l’intégration des ENR à grande échelle sur les prix de l’électricité
  3. Pourquoi les centrales à gaz s’arrêtent en Europe ?
  4. Les remèdes aux problèmes

 

Interview de Monsieur Dominique Maillard, Président du Directoire de RTE réalisée dans le cadre du congrès GAZELEC 2013
  1. La transition énergétique et RTE
  2. Les enjeux financiers et les délais de réalisation
  3. Les remèdes pour respecter les délais
  4. La responsabilité de RTE au niveau français et européen

 

Interview de Monsieur Philippe De Ladoucette, Président, CRE dans le cadre du congrès GAZELEC 2013
  1. Le coût du gaz
  2. Le coût de l’électricité
  3. La fin des tarifs réglementés en électricité et en gaz
  4. L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence
  5. La construction du marché européen

 

BEST OF GAZELEC 2012

Congrès Gazelec - Edition 2012 - Bande Annonce

Résumé vidéo de Gazelec 2012, le meeting des décideurs de l'énergie en France : rendez-vous majeurs des acheteurs et des fournisseurs de gaz et d'électricité en France.

I-    Quel bilan général porter sur l’ouverture à la concurrence du marché français de l’électricité ?

Philippe de Ladoucette - CRE

Douloureux constat du président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), Philippe de Ladoucette : 15 mois après son entrée en vigueur, la loi créant une Nouvelle organisation du marché de l’électricité (NOME) n’est pas un franc succès.

Anne Houtman - Commission Européenne

Un peu de patience, rétorque à ses interlocuteurs la Chef de la représentation en France de la Commission européenne, Anne Houtman. Comment affirmer que quelque chose qui n’existe pas ne fonctionne pas, explique-t-elle.

Frédéric de Maneville - Vattenfall

Président de Vattenfall France, Frédéric de Maneville approuve le propos d’Anne Houtman… tout en adressant un carton jaune à la Commission européenne.

Fleur Thesmar - AFIEG / Franck Roubanovitch - CLEEE

La loi NOME empêche les fournisseurs alternatifs d’être innovants : c’est bien l’avis de Fleur Thesmar, la présidente de l’association les représentant, l’AFIEG. Mais à travers elle, le directeur des achats d’Accor, Frank Roubanovitch, par ailleurs président du Comité de liaison des entreprises ayant exercé leur égilibilité sur le marché de l’électricité (CLEEE), inflige un carton rouge aux fournisseurs. Non sans ironiser.

Jean-Paul Giraud - EDF

« La vie n’est pas facile » pour le producteur dominant EDF : cette remarque d’Yves Giraud, directeur Economie de la production et Stratégie industrielle de l’opérateur historique, a fait sourire la salle…

II-    La perspective d’une disparition des tarifs réglementés de vente (TRV) jaune et vert au 1er janvier 2016, inscrite dans la loi NOME, réjouit certains et en inquiète d’autres…

Anne Houtman - Commission Européenne

Dans le camp des satisfaits, la Chef de la représentation en France de la Commission européenne, Anne Houtman. Car les tarifs réglementés sont une mauvaise idée dans la mesure où ils introduisent une distorsion de concurrence, juge-t-elle.

Michel Bernier - France Telecom Orange

Comme nombre d’acheteurs, Michel Bernier (France Telecom Orange) redoute ce qu’il qualifie « d’électro-choc »…

Marc Benayoun - EDF

Cette inquiétude des acheteurs est partagée par le premier fournisseur d’électricité du pays, EDF. Son directeur du marché entreprises et professionnels, Marc Benayoun, espère donc voir l’écart entre tarifs réglementés de vente et prix de marché se réduire d’ici là.

Anthony Parsons - Enel France

La perspective de voir le secteur des entreprises s’ouvrir à la concurrence avec l’extinction des tarifs jaune et vert n’est même pas de nature à redonner le moral au directeur Commerce & Energy Management d’Enel France, Antony Parsons, tant les conditions de la libéralisation du marché français le désespèrent…

III-    Le match France-Allemagne, également dans l’électricité

Emmanuel Rodriguez - Arcelor-Mittal

L’électricité est moins chère en France qu’en Allemagne pour les entreprises ? Directeur des achats d’Arcelor-Mittal et membre du comité directeur de l’Uniden, Emmanuel Rodriguez conteste une telle affirmation.

IV-    Dur, dur, la vie d’acheteur d’électricité

Eric Dyèvre - RATP

Ancien commissaire à la Commission de régulation de l’énergie (CRE), Eric Dyèvre a découvert à la RATP, dont il est le directeur du département gestion des infrastructures, la vie d’acheteur d’électricité…

Emmanuel Rodriguez - Arcelor-Mittal

Des entreprises non énergétiques se sourçant directement à l’ARENH et s’associant à des producteurs d’électricité, c’est la preuve que les fournisseurs ne font pas bien leur travail, leur lance, en substance, le directeur des achats d’Arcelor-Mittal, Emmanuel Rodriguez.

Constantin Riniotis - Bonduelle

Responsable de la direction des achats du groupe Bonduelle, Constantin Riniotis évoque une « pauvreté des offres ».

V-    Acheteur de gaz recherche fournisseur

Alain Degand - Verreries de Masnières / Bernard Brousse - GDF Suez

Mieux vaut s’appeler Michelin que Verreries de Masnières pour que les fournisseurs de gaz s’intéressent à vous : c’est en tout cas l’avis, expérience à l’appui, d’Alain Degand, le directeur des achats de cette filiale française d’un groupe italien. Directeur commercial de la branche Global Energy de GDF Suez, Bernard Brousse se défend comme il peut…

VI-    Le casse-tête du spread Nord-Sud dans le gaz

Claude Conrard - Solvay Energie France et Uniden

L’écart de prix entre les PEG Nord et Sud, de trois euros le MWh en moyenne au premier semestre 2012, a fortement perturbé les conditions d’achat de gaz des entreprises situées dans la zone Sud. Suscitant le mécontentement des gazo-intensifs, explicite le président de la commission pétrole et gaz de l’Uniden, Claude Conrard, également directeur des Affaires publiques Energie France de Solvay.

Philippe Boucly - GRT Gaz

Le directeur général de GRT Gaz, Philippe Boucly, explique les raisons de cet écart de prix entre les PEG Nord et Sud.

 

Claude Conrard - Solvay Energie France / Philippe Boucly - GRT Gaz / Hubert Gentou - Gazprom

Ecart de prix, congestion : la situation PEG Nord-PEG Sud a provoqué un échange de vues relativement vif entre le gazo-intensif Claude Conrard (Solvay), le gestionnaire du réseau de transport GRT Gaz Philippe Boucly et le directeur marketing de Gazprom en France, Hubert Gentou.

 

VII-    Des prix bas dans le gaz : une bonne nouvelle pour le consommateur, un mauvais signal pour l’investisseur

Didier Lebout - Gazprom

Un prix du gaz bas est un mauvais signal pour les investisseurs : c’est le message que la directeur du développement et de la stratégie de Gazprom en France, Didier Lebout, a voulu faire passer.

Elodie Grasset - Air Liquide et Uniden

Oui, mais… lui répond Elodie Grasset, responsable Energie France d’Air Liquide et présidente de la commission Efficacité énergétique de l’Uniden.

VIII-    Moins de nucléaire et pas de gaz de schiste : les énergo-intensifs s’interrogent sur les conséquences d’un tel mix énergétique

Elodie Grasset - Air Liquide et Uniden

Une réduction de la part du nucléaire et le refus de prospecter le gaz de schiste dans le sous-sol français : les entreprises, particulièrement les plus énergivores, s’inquiètent des conséquences d’un changement de mix énergétique sur les prix de l’électricité et du gaz. Comme l’explique la responsable Energie France d’Air Liquide, Elodie Grasset.

IX-    Les acheteurs sont-ils vraiment demandeurs d’offres paneuropéennes ?

Jean-François Daubonne - Gas Natural Fenosa

Lorsqu’ils sont implantés dans plusieurs pays européens, les acheteurs français se plaignent régulièrement de ne pas se voir proposer d’offres paneuropéennes par leur fournisseur. Mais sont-ils vraiment prêts à franchir le pas ? Le directeur commercial de Gas Natural Fenosa, Jean-François Daubonne, en doute…

X-    Consommer moins, ça rapporte !

Hervé Gilquin - Aéroports de Lyon / Claude Turbet - GDF Suez

L’efficacité énergétique est devenue un moyen privilégié pour réduire sa facture, alors que les prix de l’énergie semblent condamnés à augmenter. Les entreprises peuvent faire appel à des spécialistes. Mais certaines, comme Aéroports de Lyon, préfèrent garder la main. Son responsable du pôle Energies et Utilités, Hervé Gilquin, explique pourquoi. Le directeur général adjoint de GDF Suez Energies Services (dont Cofely est une filiale), Claude Turbet, intervient au cours de cet extrait.

XI-    Exprimer en public son mécontentement peut s’avérer efficace…

David Potereau - Savéol / Bernard Brousse - GDF Suez

Administrateur en charge des questions énergétiques à la coopérative bretonne Savéol, spécialisée dans la production de légumes, David Potereau était intervenu lors de l’édition 2011 de GAZELEC pour raconter son expérience d’acheteur de gaz. Il avait relaté ses déboires avec le fournisseur Tegaz. Un an plus tard, la situation a bien changé et il en rend compte. C’est en revanche avec GDF Suez, dont le directeur commercial Global Energy Bernard Brousse était à la tribune, que la relation est devenue difficile.

XII-    Indiscrétion

Nelly Recrosio - EDF / Michel Bernier - Orange

XII-    Dans les coulisses de la libéralisation : voici la réponse de la directrice grandes entreprises de la région Ile-de-France d’EDF, Nelly Recrosio, lorsqu’il lui est demandé pourquoi son groupe n’a pas répondu à l’appel d’offres lancé par Orange, dont le directeur des achats est Michel Bernier.

XIII-    Quand le monde de l’informatique envahit celui de l’énergie

Olivier Hersent - Actility

Le monde change et le secteur de l’énergie voit arriver de nouveaux acteurs. A l’image d’Actility, dont le directeur général est Olivier Hersent.