Edito

GAZELEC Paris ouvre ses portes pour sa 10ème année du 15 au 17 octobre 2019 !

Nous sommes ravis de vous accueillir pour cette nouvelle édition, une nouvelle décennie commence pour GAZELEC, avec des sujets toujours en mouvance…

Cette année nous allons être davantage centrés sur les attentes de rencontres entre acheteurs et fournisseurs d’électricité et de gaz.

En plus de notre plateforme ConnectByCorp, qui vous permet de planifier des rendez-vous en amont et d’organiser votre timing entre les séances de conférences et de networking, cette année nous avons créé notre appli pour réaliser du networking en live, lancer des propositions de rendez-vous sur place en temps réel.

Nous commençons comme l’année dernière par la journée GAZ, pour que les acheteurs ELEC puissent enchainer les tables rondes ELEC et les Workshops ELEC. Vous avez été nombreux à nous confirmer la pertinence de cette inversion.

Nous poursuivons également la personnalisation côté programme.

Retour sur 10 années de GAZELEC : le point de vue de Géraldine Trapp

GAZELEC n’est pas un baromètre à proprement parler, mais depuis sa création il a été une arène, où les acteurs du marché se sont parlés, découverts, devenus partenaires ou encore affrontés. Ils se passent des choses sur notre congrès…la langue de bois n’est pas de mise, les échanges sont denses, réels et font clairement avancer les débats. Notre animateur Olivier Schneid n’y est pas étranger…loin de là… avec ces questions précises, voire incisives pour pousser nos intervenants dans leurs retranchements, ce qui les amènent à nous livrer des informations que nous n’entendons pas ailleurs ! Du côté intervenant/participant, l’intérêt réside également dans une meilleure compréhension des contraintes et objectifs des uns des autres…Même les institutionnels repartent avec un meilleur discernement des problématiques des acteurs du marché !

Nous ne sommes pas un baromètre, mais nous sommes les témoins de l’évolution des acteurs du marché. Côté fournisseurs d’énergie, nous avons assisté à l’arrivée sur le marché français d’alternatifs, qu’ils soient de nouveaux acteurs, comme POWEO, DIRECT ENERGIE ou des producteurs voisins, type ENI, IBERDROLA, GAZPROM ou encore des regroupements de ELD, comme ALTERNA. Cette fin des monopoles de EDF et ENGIE, ex GDF SUEZ a ouvert des possibilités à de nombreux acteurs, qui se sont jetés dans l’aventure.

Certains ont disparu, comme POWEO dans le giron de DIRECT ENERGIE puis maintenant dans celui de TOTAL, d’autres ont su se développer en local et pas uniquement, comme GEG. On a également suivi la montée en puissance de certains nouveaux fournisseurs dans les 1ères années de GAZELEC, et malheureusement à leur déclin, tel ENEL…

Mais depuis d’autres profils se sont positionnés : des retailers, comme Auchan, Cdiscount ou encore Leclerc…sur le marché du particulier…la question suivante est : vont-ils aller plus loin, sur les marchés du prof, du gros consommateur ?

Dans la même lignée, GAZELEC a donc vu les acheteurs se professionnaliser sur le sujet de la stratégie d’achat. Certains ont acquis une expertise plus élevée que les fournisseurs, selon les dires de ces derniers. Il est vrai que j’ai vu des acheteurs se faire débaucher par des fournisseurs ou créer leur structure de conseil ou aussi développer des groupements d’achats pour acquérir plus de poids face aux fournisseurs, ou carrément proposer des services de fournitures !!! Des acheteurs deviennent donc alors fournisseurs ou consultants…je pense entre autres à SOLVAY dans le monde industriel, et tous les retailers mentionnés précédemment qui ont su également tirer parti de leur expertise ! Plutôt atypiques ces mouvements de marché…

Dès les 1ères années de GAZELEC, j’ai détecté que ce marché fonctionnait un peu à l’inverse de la logique habituelle : en effet les fournisseurs choisissaient leurs acheteurs ou plus discrètement ne répondaient aux AO de certains acheteurs trop compliqués ou ne représentant un volume de consommation suffisamment intéressant pour eux…j’ai entendu dire que les fournisseurs notaient les acheteurs, les « scoraient ».

Au bout de 10 ans, je trouve que les acheteurs ont développé des armes, des stratégies pour contrecarrer les fournisseurs !

Nous allons donc continuer à analyser ces comportements des différents acteurs pour permettre aux uns et aux autres d’y voir plus clair et d’appréhender plus sereinement le sujet des achats de gaz et d’élec, donner une meilleure visibilité de ces marchés pour permettre des projections plus fiables.

Vous pourrez accéder à des programmes spécifiques au vu de votre profil de consommation ou/et de votre niveau d’expertise. Voilà pourquoi nous vous proposons la segmentation suivante :

Petits/moyens
consommateurs

Gros
consommateurs

Acheteurs
Juniors

Acheteurs
expérimentés

Au cours de l’étude que nous avons menée auprès de certains d’entre vous, voici les sujets que vous nous avez remontés et que nous allons aborder dans nos programmes de conférences :

GAZ

Retour 1 an après la fusion des zones Nord/Sud

Retour enchères stockage

Modification sur les tarifs de transport et de distribution

Place de l’utilisation du gaz (nouveaux usages, mobilité, nouvelles sources de production…)

Utilisation des infrastructures pour avoir d’autres usages que le transport habituel de gaz fossile

ELEC

Fin des TRV passée en gaz mais en discussion sur l’élec

PPE

Concessions hydrauliques

Focus sur les drivers du marché

Garantie d’origine verte/offre verte

RSE : comment un fournisseur répond-il au besoin de l’acheteur ?

Si vous avez d’autres attentes, n’hésitez pas à me les transmettre. Très bon congrès à tous,

  • Géraldine TRAPP
    Géraldine TRAPPDirectrice Conférences

Inscrivez-vous dès à présent pour participer à GAZELEC PARIS 2019