E.ON BUSINESS SOLUTIONS : L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE À LA PORTÉE DES ENTREPRISES

Pour accélérer la transition énergétique des entreprises tout en préservant leur capacité d’investissement, E.ON Business Solutions propose à ses clients le tiers financement : une offre intégrée de la conception à la mise en œuvre des travaux d’économies d’énergie.

E.ON Business Solutions propose une large gamme de services d’efficacité énergétique en milieux industriel, tertiaire ou logistique. Son spectre d’interventions très large comprend l’optimisation des installations d’éclairage, de CVC, de variation de vitesse, d’air comprimé, de pilotage à distance (GTB), de récupération de chaleur, de production PV ou cogénération. Ces services incluent également le financement de projets d’efficacité énergétique.

Dans le cadre de contrats de service en économies d’énergie, E.ON garantit les économies d’énergie futures qui constituent la base de sa rémunération et rembourse ses clients si les objectifs d’économies ne sont pas atteints. E.ON met en œuvre les mesures d’efficacité énergétique et les finance sur fonds propres dans un montage simple où le client traite toutes les phases du projet avec un interlocuteur unique.

Ce modèle économique peut largement s’appliquer à toute offre intégrée (conception, financement, réalisation et suivi post-travaux) d’optimisation d’actifs de consommation ou de production énergétique quelle que soit la technologie de telle sorte que le client n’ait pas à financer les travaux, les économies d’énergies générées par le projet permettant de couvrir l’investissement pendant des durées contractuelles variables, typiquement de 3 à 10 ans. Ces investissements sont ainsi autofinancés par les économies générées, mesurées et vérifiées selon le protocole IPMVP préservant ainsi les ressources financières des entreprises qu’elles peuvent consacrer à leur cœur de métier et au développement de leur activité. Le montant du projet n’apparaît pas comme un investissement et une dette, E.ON restant propriétaire des actifs inscrits à son bilan comptable pendant la durée du contrat. Au terme de celui-ci, l’entier bénéfice du projet revient au client qui récupère la totalité des économies et dispose d’une installation pérenne.

LED, récupération de chaleur fatale, moteurs performants, variation de vitesse… le modèle s’applique à de nombreuses technologies en industrie.

À la gare du Nord, à Paris, la plus grande gare d’Europe, E.ON a rénové une partie des éclairages sur les quais du Transilien en portant l’investissement. E.ON a fourni à la SNCF l’installation clé en main après en avoir fait la conception complète en recherchant le meilleur compromis technico économique afin de maximiser les économies d’énergie tout en améliorant la qualité d’éclairage et en particulier des niveaux d’éclairement accrus de 50%, la sécurité et le bien-être pour les voyageurs. La technologie LED a permis de porter ce projet que la SNCF va rentabiliser en moins de six ans sur la base de 66% d’économies d’exploitation réalisées sur le périmètre concerné en versant des loyers inférieurs à ce qu’elle payait auparavant en énergie.

En appliquant son modèle contractuel, E.ON a rénové les éclairages sur environ un million de m² chez ses clients industriels et logistiques en à peine deux ans et ainsi contribué à améliorer les conditions de travail et de sécurité de leurs employés.

E.ON déploie également des projets de récupération de chaleur fatale, une technologie en plein essor en industrie et qui représente de véritables opportunités environnementales et industrielles. Chez ArcelorMittal, E.ON a mis en œuvre début 2019 un projet de récupération de fumées de fours revalorisées sur une boucle d’eau surchauffée qui générera une économie de 16.000 MWh/an de gaz naturel.

La démarche globale de contrat de service en économies d’énergie garanties a été récompensée début 2017 par le prix de l’efficacité énergétique délivré par l’agence de l’énergie allemande (DENA Energy Efficiency Award) pour divers projets déployés chez le verrier Pilkington où E.ON investit plus de 3 millions d’euros et porte un engagement de réduction de 40% des consommations énergétiques.

Et dans le tertiaire aussi …

Le nouveau décret relatif aux obligations de travaux d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants à usage tertiaire entrera en vigueur le 1er octobre 2019 et prévoit l’obligation de mise en œuvre d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale pour l’ensemble des bâtiments soumis à l’obligation d’au moins 40% en 2030 par rapport à une situation de référence de 2010.

Ce nouveau texte constitue une forte incitation à la mise en œuvre de plans d’actions d’économies d’énergie pour atteindre les objectifs annoncés. De la maîtrise des fonctionnalité des GTB existantes par des actions de réglage et de pilotage à distance jusqu’au déploiement de solutions techniques pouvant requérir des investissements significatifs, E.ON accompagne ses clients tertiaires en s’engageant sur les résultats.

Les bâtiments sont aujourd’hui à la croisée de la double transition numérique et énergétique. E.ON s’inscrit dans cette dynamique en proposant le pilotage à distance des principaux postes de consommation (CVC, éclairage, froid). E.ON assure le pilotage et l’optimisation de la performance énergétique du bâtiment en continu depuis ses centres de gestion de l’énergie. Une équipe d’énergéticiens dédiés assure le suivi grâce à une plateforme qui collecte aussi bien les consommations d’énergie du bâtiment que des données météorologiques ou d’autres d’informations personnalisées liées à l’activité du bâtiment (horaires d’ouverture, taux d’occupation…) et pilote à distance les actifs de consommation par le biais d’une connexion non intrusive à la GTB quel qu’en soit le type.

Enfin, pour aller plus loin, E.ON préconise la mise en place d’actions d’amélioration de l’efficacité énergétique et met en œuvre les investissements associés en les finançant, par exemple lorsque le bâtiment n’est pas déjà équipé d’une GTB. Les clients bénéficient d’un niveau d’économie d’énergie garanti et n’engagent pas d’OPEX tant que l’objectif n’est pas atteint.

A titre d’exemple, 550 magasins Marks & Spencer sont connectés aux centres de gestion de l’énergie du groupe avec une gestion et une assistance 24 heures sur 24. 35 % d’économies d’énergie ont été réalisés depuis 2008.

Dans tous les domaines, E.ON assure les économies d’énergie de ses clients grâce à son expertise technique combinée à celle d’un énergéticien reconnu et appuyée par des systèmes intégrés de management de l’énergie, de mesure et de vérification.

Leave a Reply